CONCOURS DE NOUVELLES 2018

 

Jusqu'au 30 septembre,

participez au CONCOURS de NOUVELLES

organisé par la Médiathèque

et gagnez un week-end

à Châtelaillon-Plage.

 

Pour les participants résidant à Châtelaillon-Plage, un Prix spécial sera également décerné.

 

 

 

 

L'objet de ce concours est la rédaction d'une nouvelle de 1350 mots minimum et de 1650 mots maximum, inspirée par la photographie ci dessous (voir aussi photo de couverture du règlement de cette 20e édition du concours de nouvelles).

© Pixabay luggage-2729013_1920 - Photo disponible en couverture du règlement papier téléchargeable ci-dessous

 

Télécharger
TELECHARGEZ LE REGLEMENT 2018
Règlement Ecrire pour Châtel 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 2.0 MB

Découvrir quelques sites dédiés aux Concours d'écriture de nouvelles  :

http://www.concoursnouvelles.com/

http://www.nouvelle-donne.net/concours-de-nouvelles/

http://www.concourslitteraires.com/

 

 

QUELQUES CONSEILS

 

- La nouvelle a son genre bien défini et n’est ni une légende, ni un conte, ni un roman réduit.

- Le thème (libre ou imposé) est original et bien exploité.

- Le titre est adéquat et ajoute du sens à l’intrigue sans en dévoiler la teneur de prime abord.

- L’action démarre rapidement : les premières phrases accrochent le lecteur.

- Les étapes du récit sont présentes : Situation initiale - Elément déclencheur / perturbateur - Développement - Chute finale.

- Le nombre de personnages et de lieux est restreint.

- La durée de l’action s’étale sur un laps de temps assez court : quelques minutes, une heure, une journée, une semaine… rarement plus. (Sauf flash back).

- Le rythme du récit est rapide et concis. Il écarte les longs développements psychologiques et philosophiques.

- La chute - ouverte ou fermée - est imprévisible, surprenante, pertinente et cohérente.

- Pour susciter l’intérêt du lecteur, il serait bénéfique de placer dans le texte des amorces et des indices, susceptibles d’annoncer la chute, et même des fausses pistes pour éloigner le lecteur de la finale réelle.

- Le choix d’un point de vue narratif est effectué : récit, dialogue, monologue ou alternés. Il sera laissé à la discrétion de l’auteur.

- Les règles d’orthographe et de grammaire sont respectées. La structure des phrases et la ponctuation sont correctes.

- Le vocabulaire est riche et précis (Recours aux synonymes pour éviter les répétitions).

- La présentation du texte - claire, lisible et aérée - respecte le règlement du concours de nouvelles (police de caractères, taille, interligne, marges, pagination…).

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    PUYBAREAU (jeudi, 27 septembre 2018 07:18)

    bonjour,
    j'aimerai savoir si vous accepter une tolérance de 10% par exemple, pour le maximum de mots. j'ai réduit mon texte à 1800 mots, soit 150 de plus.
    Est-ce possible ou bien les 1650 mots sont-ils indépassables?
    Cordialement,
    Y.Puybareau

  • #2

    MARCHE-GAUDOT Cristelle (jeudi, 27 septembre 2018 13:55)

    Bonjour M. ou Mme PUYBAREAU,
    Le règlement stipule 1350 mots minimum et 1650 mots maximum. Cela inclus la marge de 10% (1500 mots). Si votre nouvelle est en balance avec un autre manuscrit, le respect du règlement sera un élément déterminant pour le choix des jurés. Tout l'art de la nouvelle est bien d'écrire un texte court et si possible, en respectant les règles établies pour ce concours. Au plaisir de vous lire prochainement. Bien cordialement.

  • #3

    mme POSCA (jeudi, 04 octobre 2018 13:55)

    il me semble qu'il y a qq années on pouvait lire toutes lesnouvelles en concours
    ce n'est plus possible ?
    si oui à partir de quand ?
    moi j'aime bien les lire
    Merci

  • #4

    MARCHE-GAUDOT Cristelle (jeudi, 04 octobre 2018 14:10)

    Bonjour Madame,

    Les 10 membres du jury vont recevoir leur dossier complet cette fin de semaine. Nous avons reçu 52 manuscrits et il nous faut un peu de temps pour les préparatifs, si l'on veut que tout se passe dans les règles. Vous aurez donc la possibilité de les lire en début de semaine prochaine. Encore un peu de patience ... Bien cordialement.