· 

RENCONTRE AVEC CATHERINE LAFFOND

 

 

Catherine LAFFOND, auteure châtelaillonnaise de "La Montagne de réglisse" aux éditions Le Lys Bleu, anciennement secrétaire médicale dans les services de gynécologie-obstétrique et procréation médicale assistée, connue également aujourd'hui pour ses activités d'astrologue et de tarologue,  vous invite à la PRÉSENTATION de son deuxième ouvrage "Si on parlait enfin maintenant", à paraître fin mars 2021.

 

Cette rencontre sera suivie d'un DÉBAT sur le thème de son récit : Les empreintes de la vie utérine.

Rendez-vous le SAMEDI 10 AVRIL à 15H30

à la Médiathèque

Places limitées - Sur inscription au 05-46-30-55-53

 

 

L'AUTEURE :

Catherine LAFFOND écrit depuis plusieurs années des textes, des nouvelles, des poèmes qui, jusqu’à présent, restaient dans ses tiroirs. En 2017, elle participe au concours de nouvelles de Châtelaillon-Plage et remporte le 1er prix avec sa nouvelle

« L’envol ». Grâce à cet encouragement, elle poursuit l’écriture et sort son 1er roman : « La montagne de Réglisse" paru aux éditions le Lys Bleu. Son deuxième ouvrage  « Si on parlait enfin maintenant » sort fin mars 2021.

Anciennement secrétaire médicale dans les services de gynécologie, de gynéco-obstétrique et en procréation médicale assistée, elle a vu les souffrances de femmes, de couples n’ayant pu concevoir un enfant ; les causes pouvent être médicales et/ou psychologiques.

A présent, astrologue et tarologue, elle s'attache particulièrement dans ses consultations à comprendre comment la consultante a été portée, accueillie et nourrie ; car ce départ de vie fera qu’elle sera telle ou telle personne. Pourquoi avons-nous l’impression de n’être pas aimé, désiré, attendu ? Toutes ces souffrances, questionnements et fausses croyances sont trainés comme des boulets et nous ralentissent dans notre épanouissement de femme.

 

Présentation du roman "SI ON PARLAIT ENFIN MAINTENANT"

Ce livre est l’histoire de plusieurs femmes qui ont eu un départ difficile de vie. Elles n’étaient pas désirées et pour certaines, on a voulu l’irréparable. Cependant leur force, leur volonté de vivre ont été un moteur de puissance de vie. Pouvoir mettre des mots sur leurs maux leur permettra de se libérer et de renaitre à elle-même.

J’ai voulu à travers ce livre faire comprendre que le premier pas d’une libération est la libération de la parole ; pouvoir exprimer sa colère, sa peine, sa tristesse sur du papier est libérateur. Ces femmes trouveront entre elles, une épaule, une entraide et un cœur pour être reconnues et aimées pour ce qu’elles sont.