· 

LES COUPS DE COEUR D'OSCAR

Découvrez les COUP DE COEUR d'Oscar en ce mois de JUILLET !

 

Au fil de ses lectures, Oscar s'accorde toujours un moment d'écriture pour vous présenter ses favorites ! Ce mois-ci, deux romans adultes et un album jeunesse ont conquis son cœur. Il s'agit de "Trois" de  Valérie PERRIN, "L'envol du flamant rose" de Jérôme IDELON et "La Grande École" de Nicolas MATHIEU et Pierre-Henry GOMONT pour les illustrations.

 

De quoi rafraîchir vos listes de lectures pour cet été !

"Trois" de Valérie PERRIN. - Ed. Albin Michel

 

Résumé : "En 1982, Adrien Bobino, Etienne Beaulieu et Nina Beau sont dans la même classe de CM2 et deviennent inséparables. Ils grandissent ensemble et se promettent de quitter leur province pour s'installer à Paris, vivre de la musique et ne jamais se quitter. En 2017, une voiture est découverte dans le lac près de leur ville natale. Virginie, qui a bien connu les trois, couvre l'évènement."

 

Une histoire si particulière pleine de rebondissements. Trois personnages, trois personnalités, trois histoires de vie que tout oppose et pourtant… Pudeur, ressentiments, amitié, découverte, mensonge et sincérité. Un tourbillon d'ascenseur émotionnel. Un accompagnement de la jeunesse de ces trois amis jusqu'à l'âge adulte. Un récit qui remonte le temps et qui nous plonge directement dans l'univers grâce à chaque détail et chaque titre musical évoqué… Des évènements cruciaux qui font partie de la vie s'entremêlent. Les réactions divergent et leurs impacts laissent encore des traces des années après. Laissez vous porter par l'intrigante narratrice qui les connaissaient si bien…


"L’envol du flamant rose" de Jérôme IDELON. – Editions Ex Aequo

 

"C'est un médecin qui m'a conseillé d'écrire mon histoire. Il m'a dit d'écrire comme ça venait. D'employer mes mots à moi. Mais moi, de toute façon, je ne connais pas ceux des autres. Il m'a dit que cela pourrait m'aider de mettre mes mots par écrit. Ou était-ce mes maux ?"

 

Rose Flamant est bipolaire : elle peut rendre la vie enchantée, comme elle peut la noyer dans les méandres sombres de l'alcool. Théo, son petit garçon de dix ans, la protège et la suit dans ses délires, elle qui ne veut pas être séparée de son fils.

Théo n'a pas connu son père (ou si peu), soldat tout d'abord en missions ; puis un jour, parti pour de bon. Il ne comprend pas tout ce qui se passe mais en toute innocence, il décrit la folie de sa mère qu'il aime plus que tout. "La folie, ça ne se soigne pas avec l'amour" comme le dit Rose (Flamant), dans un moment de lucidité. Et la réalité les rattrape.

 

Proche du roman d'Olivier BOURDEAUT " En attendant Bojangles", "L'envol du flamant rose" est remarquable et touchant pour son style d'écriture poétique. L'auteur joue avec les mots et les expressions. Chaque situation est interprétée à "hauteur d'enfant", apportant de la fraîcheur et de la légèreté au récit de ce sujet difficile et touchant.

 


« La grande école » de Nicolas MATHIEU et Pierre-Henry GOMONT. - Ed. Actes Sud Junior

 

Nicolas MATHIEU : auteur de romans pour adultes, lauréat du prix Goncourt 2018 pour : " Leurs enfants après eux. "

Pierre-Henry GOMONT : illustrateur de bandes dessinées primé à plusieurs reprises.

 

Thème : Un père et son fils découvrent la vie à deux, quand les parents se séparent. Une relation père/fils qui reflète bien l'évolution du modèle familial.

 

Résumé : "Après un été tout en douceur, passé à savourer les petits plaisirs du quotidien, un père et son fils parcourent le chemin qui mène à la grande école car c'est le jour de la rentrée des classes. Une histoire émouvante qui se clôt par une déclaration d'amour au petit garçon par un père qui le regarde grandir impuissant à retenir le temps qui passe, ému par ses frasques fantaisistes."

 

Cet album au texte émouvant et malicieux, aux illustrations rappelant un carnet de croquis est un bijou de sensibilité plein de tendresse et d'amour.