· 

CAFÉ LITTÉRAIRE : QUE LIT-ON EN 2022 ?

 

 

SAMEDI 5 FEVRIER 2021 à 15h30 

 

Découvrez les "Coups de coeur"

de la librairie "Le Chat qui lit" puis

échangez avec nous vos impressions

de lecture du roman d'

Alexandra LAPIERRE " Belle Greene " 

  

Animés par Stéphanie JAULT et Janine RAUD-HUGUET 

 

Passe sanitaire obligatoire

 

 


Belle Greene  / Alexandra LAPIERRE

 

RÉSUMÉ

New York, dans les années 1900. Une jeune fille, que passionnent les livres rares, se joue du destin et gravit tous les échelons. Elle devient la directrice de la fabuleuse bibliothèque du magnat J.P. Morgan et la coqueluche de l'aristocratie internationale, sous le faux nom de Belle da Costa Greene ; Belle Greene pour les intimes.

En vérité, elle triche sur tout. Car la flamboyante collectionneuse qui fait tourner les têtes et règne sur le monde des bibliophiles cache un terrible secret, dans une Amérique violemment raciste. Bien qu'elle paraisse blanche, elle est en réalité afro-américaine. Et, de surcroît, fille d'un célèbre activiste noir qui voit sa volonté de cacher ses origines comme une trahison. C'est ce drame d'un être écartelé entre son histoire et son choix d'appartenir à la société qui opprime son peuple que raconte Alexandra Lapierre. Fruit de trois années d'enquête, ce roman retrace les victoires et les déchirements d'une femme pleine de vie, aussi libre que déterminée, dont les stupéfiantes audaces font écho aux combats d'aujourd'hui.

 


http://www.alexandralapierre.com/
http://www.alexandralapierre.com/

Biographie :  

 

Alexandra Lapierre est une écrivaine française, auteure de romans, de nouvelles et de biographies. Elle est la fille de Dominique Lapierre (1931), écrivain et philanthrope français.

Après des études de lettres à la Sorbonne, elle part comme boursière aux États-Unis. Elle étudie à l'American Film Institute, où elle obtient un diplôme de mise en scène et réalise trois moyens métrages. Elle reçoit une seconde bourse d’études de l’Association des Femmes Universitaires Américaines qui lui permet d’achever son Master of Fine Arts en 1981 à l'Université de Californie du Sud. Elle reçoit le prix Jack Nicholson 1981 pour un court métrage intitulé "Le collectionneur d'antiquités".

De retour en France, Alexandra Lapierre poursuit sa thèse sur la femme fatale dans la littérature du XIXe siècle. Son premier roman, "La Lionne du boulevard", qui sera publié par les éditions Robert Laffont en mars 1984, remportera un succès critique et populaire et obtient le prix du Premier roman de la Fondation Paribas. Parmi ses ouvrages, on peut citer : "L’Absent" (Laffont, 1991), adapté par TF1, "Fanny Stevenson" (Laffont, 1993), Grand Prix des lectrices de ELLE, "Artemisia" (Laffont, 1998), Prix du XVIIe siècle, remis à la Sorbonne, "Le Voleur d’éternité" (Laffont, 2004), "Tout l’honneur des hommes" (Plon, 2008), pour lequel elle a enquêté durant trois ans dans les bibliothèques de Moscou et de Saint-Pétersbourg, a reçu le prix des Romancières 2009 et le prix Vivre Plus 2009. "Je te vois reine des quatre parties du monde" (Flammarion, 2013) a obtenu le Prix de la Mer 2013, le prix Historia 2013 du roman historique et le prix Marine et Océans 2013 et "Moura : La mémoire incendiée" (Flammarion, 2016) a reçu le Grand Prix de l’héroïne Madame Figaro 2016 dans la catégorie roman français. "Avec toute ma colère" sort deux ans plus tard, en mars 2018. Les grandes biographies romancées d’Alexandra Lapierre ont connu un succès international.