· 

CAFÉ LITTÉRAIRE DU 25 NOVEMBRE

 

À l'image des Cafés littéraires parisiens devenus emblématiques, où l'on prend plaisir à se retrouver pour découvrir et échanger, rêver, s'inspirer et créer, rejoignez-nous au "Café du voyageur" !!

 

Vendredi 25 NOVEMBRE

À 15h00 

 

GRATUIT - Sur inscription au 05 46 30 55 53

ou à l'accueil de La Médiathèque

  

échangez avec nous vos impressions

de lecture du roman 

Une sortie honorable / Eric VUILLARD 

Ed. Actes Sud

  

Animé par Jeannine RAUD-HUGUET 

suivi d'une présentation historique du contexte de l'œuvre 

 

RÉSUMÉ :

La guerre d'Indochine est l'une des plus longues guerres modernes. Pourtant, dans nos manuels scolaires, elle existe à peine. Avec un sens redoutable de la narration, "Une sortie honorable" raconte comment, par un prodigieux renversement de l'histoire, deux des premières puissances du monde ont perdu contre un tout petit peuple, les Vietnamiens, et nous plonge au cœur de l'enchevêtrement d'intérêts qui conduira à la débâcle.

 

Lecture complémentaire possible : Le Grand Monde / Pierre LEMAITRE

 

BIOGRAPHIE d' Eric VUILLARD :

 

Nationalité : France

Né(e) à : Lyon , le 04/05/1968

 

Éric Vuillard est un écrivain, cinéaste et scénariste français. Il publie un premier récit, "Le Chasseur" (1999), puis deux livres aux tons poétiques, dont "Tohu" (2005) et un roman épique, sur la conquête du Pérou par Pizarro et la chute de l'Empire inca, "Conquistadors" (2009), qui a reçu le Prix Ignatius J. Reilly 2010. Il a réalisé, en 2008, un long métrage, "Mateo Falcone", qui est une adaptation de la nouvelle de Prosper Mérimée.

En 2012, il reçoit le Prix franco-allemand Franz Hessel pour "La Bataille d'Occident" et "Congo", puis le prix Valery-Larbaud 2013, pour les mêmes livres.

En 2014, il publie "Tristesse de la terre" qui obtient un beau succès. Il est sélectionné pour plusieurs prix littéraires. Son livre sur les coulisses de la Seconde Guerre mondiale, "L'Ordre du jour", remporte le prix Goncourt 2017.

En 2019, il publie un court récit littéraire aux confins de la fiction, de l’histoire et de la politique, relatant des luttes sociales du Moyen Âge, "La guerre des pauvres".