Nos bénévoles

A partir de ces PETITS PORTRAITS, nous vous proposons de partir à la rencontre des BÉNÉVOLES de la super équipe de la Malle d'Allionis.

Bientôt un an que nous collaborons tous ensemble !

Ils vous accueillent au Café du voyageur ; vous servent votre boisson chaude ou froide ; ils se forment au logiciel bibliothèque pour faire du prêt et du retour de documents ; à la classification décimale Dewey et rangent les livres ; ils lisent et ils cherchent pour vous ; ils cogitent avec nous sur de nouvelles animations  et participent à leurs préparations et à leurs organisations ; ils travaillent en secret sur une présentation de notre métier ; ils ont des idées qui partent dans tous les sens ! Enfin, et c'est tout aussi important, ils mettent de la joie et de la bonne humeur à la Médiathèque, de part leur personnalité respective et leurs expériences diverses et variées ! Un grand MERCI à eux !!

 

Les couvreurs : 

PHILIPPE BENARD et JEANNINE BAILLY

 

FRANCIS QUINAULT

 

"Je me présente, je m'appelle Henri" ( non ça c'était Balavoine ). Je suis niortais d'origine (pur produit). Divorcé puis 2003, je suis le père de trois très très beaux enfants : Élisabeth  (juin 1978), Sébastien (mars 1981)  et après un repos bien mérité de 6 ans, Arnaud (juin 1987). Titulaire d'un C.A.P de menuisier (1971), j'ai exercé ce métier de 1971 à 1974. Je pars ensuite à l'armée de août 1974 à juillet 1975 à Granville ( Manche ). S'en suit une petite escapade à l'île de la Réunion ! Puis, comme l'entreprise de menuiserie a fait faillite, à mon retour, je change totalement de métier en effectuant des contrats d'intérimaires entre deux mutuelles d'assurance, la MACIF et la MAAF (1975 à 1977). En février 1977, j'obtiens enfin un CDI à la MACIF puis une promotion avec un nouveau poste à Romans sur Isère. En décembre 1989, je suis de retour dans ma ville d'origine : Niort. J'ai terminé ma carrière comme cadre technique en informatique à la MACIF, le 1er février 2015. Bien sûr, je pense très fortement avoir fait une très belle carrière ! Pour ce qui est de la lecture, je suis fan de Stephen King. Le premier livre que j'ai lu de cet auteur était "Christine".  En second choix, j'aime beaucoup les livres d'aventure. Je suis en train de lire "L' odyssée sauvage : Sibérie,Chine,Mongolie" de Nicolas Vannier, dépaysement garanti ! Je lis aussi beaucoup de BD, surtout "Gaston Lagaffe". 

Le petit mot des bibliothécaires : Trois hommes composent l'équipe des bénévoles de la Médiathèque. Francis est l'un de ceux qui vous accueille au Café du voyageur (les samedis après-midi, essentiellement). Il est généreux de son temps (généreux tout court) : un problème de planning ? Francis est là ! Force est de constater qu'il est toujours de bonne humeur. Et que c'est contagieux !

 

Claudette KERVELLA

 

" Je suis de nature à positiver. J'ai du courage, je rebondis malgré les douleurs de la vie. Je suis bienveillante, j'aime transmettre et je suis à l'écoute de l'autre. Mes passions : la cuisine, la lecture mais aussi ne rien faire, juste écouter la nature et l'observer.

Un livre qui m'a particulièrement touché ? "Il est grand temps de rallumer les étoiles" de Virginie Grimaldi. C'est une maman qui lâche tout et part à l'aventure avec ses filles parce qu'elle a beaucoup de créances. C'est vivant, touchant, drôle. Lilly, la plus jeune, tient un journal intime, elle mélange les proverbes de la langue française.

Ce livre exprime l'espoir et la découverte de l'autre."

Le petit mot des bibliothécaires : Claudette est aussi une "Mamie" comblée et bien occupée ! Elle consacre le temps qu'il faut à choyer sa famille et dès qu'elle le peut, elle rejoint l'équipe à la Médiathèque ! Avec beaucoup de douceur, de simplicité et de bienveillance, Claudette vous accueille au Café, le plus souvent le vendredi matin. Toujours à l'écoute de vos attentes et avec le sourire !!

 

Catherine FAUGER

 

" Depuis l'âge de 18 ans, j'ai agi dans le milieu du bénévolat, principalement en ce qui concerne le social et le handicap. Les médiathèques ont toujours été mes secondes maisons et au terme d'une vie professionnelle bien remplie (enseignante auprès d'enfants sourds ou aveugles), il m'a semblé tout naturel de rejoindre cette équipe accueillante. À la Malle d'Allonis, je peux assouvir ma soif de connaissances car je suis passionnée par les arts (peinture, sculpture, architecture...) mais aussi de communication et de partage."

 

Martine CARMICHAEL

 

" Je suis un peu plus que septuagénaire et je suis dans la région depuis 12 ans. Je suis retraitée, après avoir créé une Librairie, Papeterie, Presse dans une ville nouvelle des Yvelines que j'ai géré 14 ans, avant d'être obligée de la liquider pour des raisons personnelles.

Du CP à la 3ème, j'ai toujours été responsable de la bibliothèque de classe et mon rêve était de devenir libraire. Ce que j'ai pu réaliser une fois mes 3 enfants "élevés " et à l'occasion d'un licenciement.

Mon investissement dans la Médiathèque était pour moi une évidence, quelque chose qui fait partie de ma vie, de mon choix de vie, le livre étant l'oxygène de mon corps et de mon esprit.

A l'heure où j'écris, après 4 semaines de vrai confinement, ma réelle envie est de retrouver très vite ce lieu avec tout ce qu'il comporte et tout ce qu'il représente pour moi. "

 

Le petit mot des bibliothécaires : Martine et Catherine sont deux femmes très dynamiques et curieuses. Tout d'abord volontaires pour participer au fonctionnement du Café, c'est tout naturellement qu'elles ont pris place derrière la banque d'accueil de la Médiathèque. Elles renseignent, elles prêtent des revues, des livres et des DVD, toujours avec le sourire et l'altruisme qui les caractérisent toutes les deux. 

C'est alors, que les questions sur le métier de bibliothécaire se sont mises à "jaillir" de tous côtés !!

Et dans la joie et la bonne humeur, elles travaillent sur un projet pour le moment "top secret".

 

Dominique PORHIEL

 

"L’avantage de l’âge, c’est que (en général, souvent, parfois …) on a eu plusieurs vies. C’est mon cas. Les raconter toutes vous ferait perdre beaucoup de temps. Ah mais c’est vrai ! … En ce moment du temps on en a ! Mais bon... ne le gaspillons pas, non plus.

Nantaise d’origine (et donc bretonne à 100 %), j’ai navigué cap à l’ouest : Lorient, Cayenne, Nantes, Deux Sèvres .. longtemps. J'ai vécu à Thairé quelques années et depuis très peu (le 25 février), à Châtelaillon (oui, il était moins une !).

J’avais anticipé cette arrivée en rejoignant le groupe des bénévoles de la médiathèque l’été dernier. Une bonne idée : j’ai trouvé une ambiance très sympa. J’ai toujours aimé lire … tout ce qui passait à portée de mes yeux : attirée par un titre, une couverture, un nom et, bien sûr, conseillée par des amies aussi papivores que moi. Bénévole à la Médiathèque, c’était écrit !"

 

Le petit mot des bibliothécaires : Investie dans son installation à Châtelaillon et les travaux nécessaires à la réalisation de son petit nid douillet de bord de mer, Dominique a néanmoins trouvé le temps de participer à nos réunions et de vous accueillir au gré de ses disponibilités au Café de la Médiathèque. "Investie" est bien l'adjectif qui la caractérise car elle est dynamique et volontaire ; sans oublier les notes de jovialité de ses paroles et la touche de bienveillance de son regard.

 

Claude BURTIN

 

" Quel plaisir, à la retraite, que de devenir hôte d'accueil et barman dans le délicieux mille-feuilles d'une médiathèque voyageuse où les malles et valises traversent les murs comme des alizés. Ecrire et photographier sont, depuis mon adolescence, deux domaines de prédilection. Avec un ami photographe nous avons créé une mini-maison d'édition ( "La puce à l'oeil" ) pour avoir le plaisir de concevoir de A à Z des livres où se marient texte et image. Parallèlement à des emplois en formation d'adultes, en conduite de projets, en animation culturelle, en France et en Afrique, j'ai réalisé plusieurs expositions ; la dernière sur le tango argentin tourne toujours. Investi dans diverses activités associatives, j'ai dû les réduire pour raison de santé (ce qui m'écarte depuis quelques mois de La Malle d'Allions)."

Le petit mot des bibliothécaires : Claude, le deuxième homme de l'équipe ! Vous l'aurez compris, la conférence sur le "Tango argentin" : c'est lui ! La rencontre avec Claude BRAUD, conférencier "Tintin reporter autour du globe" : c'est lui aussi. Des propositions d'activités, Claude en a "à la pelle" ! Sans doutes artiste dans l'âme (avec tout ce que cela comporte), il partage généreusement ses expériences culturelles. Volontaire pour les permanences au Café, sa collaboration, au fil des échanges, s'est tout naturellement étendue à la programmation des animations de la Médiathèque. Effectivement éloigné de nous depuis quelques mois, nous attendons son retour parmi nous avec beaucoup d'impatience ! … sans oublier l'humour qui le caractérise au sein de notre équipe.

 

Gisèle LEVEE

 

" Châtelaillonnaise depuis avril 2018 (après y être venue tous les ans en vacances pendant plus d'un demi siècle), j'ai saisi l'opportunité de l'annonce sur l'écran de Beauséjour pour rejoindre l'équipe des bénévoles du "Café des Voyageurs".

Le bénévolat et l'implication dans des associations ont longtemps occupé la quasi totalité de mes loisirs. L'âge aidant et la volonté de rester plus libre (j'ai la bougeotte et m'évade souvent, d'où mon absence aux réunions), la possibilité d'être un peu utile tout en restant très disponible pour d'autres activités m'a séduite.

Pourtant, dois-je l'avouer ici, malgré mon appétit de lecture, je n'ai jamais beaucoup fréquenté les bibliothèques ou médiathèques : je m'y sens un peu perdue ; la multitude des rayonnages garnis de livres m'impressionne !... Mes sources ont plutôt été les catalogues bien connus, les prêts et les cadeaux de la famille et des amis.

Néanmoins la Malle d'Allionis est très conviviale et j'y vais toujours avec plaisir, bien accueillie par nos charmantes professionnelles."

Le petit mot des bibliothécaires : Si vous êtes un(e) fidèle lecteur(trice) du samedi matin, vous avez donc déjà rencontré Gisèle ! Derrière le bar, elle vous accueille avec son sourire généreux et le dynamisme qui la caractérise. Gisèle, c'est la "douce petite tornade" de la Médiathèque, que l'on voit passer furtivement devant la banque de prêts, pour aller consulter le "mur des nouveautés". Toujours très attentionnée, elle nous apporte son enthousiasme et sa bonne humeur !

 

Ghislaine DUBREUIL-MAIRE

 

« Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours ressenti du plaisir à fréquenter les bibliothèques. M' inscrire à la Médiathèque de Chatelaillon était une évidence ; me retrouver au milieu des livres, bien sûr, mais aussi des films dont je suis très gourmande, en profitant d' un accueil toujours chaleureux. Quand la Malle d’Allionis a pris vie, je me rapprochais de la retraite. Avec cette plus grande disponibilité, j’avais envie de faire partie du « voyage ». Et puis j’ai toujours aimé l’ambiance des chemins de fer avec, peut-être, comme fondement , deux grands-pères Chefs de gare ! Evidemment, j’ai pris le train en marche, puisque j’ai rejoint cette belle équipe fin 2019. Quel chouette projet et comme je suis ravie de vous y retrouver !

Les livres ? J’aime découvrir ce que j’appelle « les petites perles ». Je pense par exemple à "Mr ORIGAMI", de Jean Paul CECI . Ce roman court, apaisant et dépaysant, s’inspire de la culture japonaise. Deux personnages magnifiques questionnent notre rapport au temps qui passe : nous sommes occupés à faire, occupés à avoir, avec le risque d’oublier « d’être ».

Et les films ? Plusieurs m’ont marqué, indispensables et parmi tant d’autres, "LES INVISIBLES" de Louis-Julien PETIT. Bouleversant, parfois drôle , il offre un autre regard sur les femmes qui vivent dans la rue avec ceux et celles qui les accompagnent. Il souligne les limites d’un système institutionnel qui peut conduire à transgresser les règles pour rester Humain, tout simplement.

A bientôt ? »

Le petit mot des bibliothécaires : Toujours avenante, c'est le sourire de Ghislaine que l'on remarque, en premier lieu, derrière le comptoir du Café de la Médiathèque. Très investie mais néanmoins discrète, elle aime à rester une "femme de l'ombre", en toute modestie.  Pourtant, le "Café du voyageur" l'attendait à bras ouverts ! Une singularité : sa douce poésie, qui nous entraîne à chaque instant vers de nouveaux horizons... 

 

Catherine STERKE

 

"Catherine STERKE, mon père avait choisi Katell pour perpétuer nos origines bretonnes !! Ma mère ayant encore le cœur au bord des lèvres au souvenir de la cuisine familiale baignant dans le beurre ! (elle ignorait encore que j’allais pointer le bout de mon nez d’ici quelques mois… !!) a fermement opté pour Catherine. J’ai exercé la profession d’Instrumentiste en chirurgie viscérale et de guerre lasse face à nos conditions de travail, j’ai repris les études et suis devenue Naturopathe. J’exerce en cabinet à La Rochelle depuis 2016, année de mon arrivée en Charente Maritime, laissant derrière moi la douce Loire de ma Touraine natale, berceau de poètes et grands écrivains. A cinq ans, je savais lire et après avoir écumé tous les petits livres d’enfants du genre « Catherine apprend à lire » etc… mes parents m’ont offert « Les aventures de Jojo Lapin » d’Enid Blyton, ce lapin a fait de moi une boulimique de livres !! A suivi, bien entendu, la série des « Club des 5 » bibliothèque rose puis verte etc… puis à l’aube du secondaire je suis passée à une saga bien plus littéraire « Les Rougons Macquart » !! On m’initie à la lecture de « Germinal » et Catherine, personnage principal féminin qui perd la vie dans la mine… va m’ouvrir la voie vers les grands auteurs. Les livres ont toujours été présents dans ma vie et, par conséquent, les lieux où ils trouvent résidence. Alors quoi de plus naturel que de pouvoir élire, moi aussi, résidence un mardi matin sur deux dans une médiathèque contre un bénévolat Au Café de la Malle d’Allionis !! où je voyage à travers les échanges avec les uns et les autres !! Merci !"

 

Le petit mot des bibliothécaires : C'est par le biais de l'Art et d'une journaliste un peu curieuse que nous avons fait la connaissance de Catherine, au Café du voyageur ! Nous n'imaginions pas encore qu'elle prendrait place derrière le comptoir, pour accueillir avec toute son élégance naturelle, sa douceur et sa gentillesse, les usagers désireux d'un chocolat ou d'un thé. Catherine, de part sa profession, est déjà au service des autres... Aussi, ponctuellement à nos côtés, nous avons encore beaucoup de choses à découvrir et partager !

 

Laurence – Hélène : portraits croisés d'un duo en accord majeur 

Hélène GEAY par Laurence

 

"Livres et cinéma, deux moyens de faire mouche avec Hélène. Moi, je suis plutôt « Festival du documentaire de création » et elle plutôt « Festival du film d’aventure », mais partantes toutes les deux pour faire des découvertes. Dans l’aventure du Café des Voyageurs, vous la reconnaitrez facilement : elle a toujours le sourire, est pleine d’entrain et de dynamisme et est toujours prête à dégainer une liste de films juste sortis et/ou de livres dont elle a lu des critiques ou dont elle a entendu parler par « son » François Busnel. Vous l’avez compris, tenir le bar avec elle est un plaisir chaque fois renouvelé. Les livres pour enfant, c’est aussi son rayon, elle en lit pour les enfants de Châtelaillon et n’hésite pas à tenir le rôle de la mère Noël à la médiathèque."

 

Laurence BERNARD par Hélène

 

"Nous nous sommes rencontrées au cours de Qi-Gong : c'était déjà un signe. Puis, nous nous sommes découvert des goûts communs pour le cinéma, le théâtre et la lecture, évidemment ! C'est ainsi que Laurence m'a entraînée dans la belle aventure du Café du voyageur. Nous sommes les barmaids du mercredi après-midi, ce qui nous donne une occasion de plus d'être ensemble et de partager nos coups de cœur, entre les clients ! Et lorsque l'une des deux est empêchée, l'autre est fidèle au poste. Comme vous avez pu le découvrir, sous son regard bleu intense et malicieux et sa voix douce, Laurence cache une sensibilité créative qui nous ferait presque apprécier cette période de confinement, tant nous attendons avec impatience ses aquarelles et ses haikus. Mais j'arrête là car sa modestie va la faire rougir !"

 

Le petit mot des bibliothécaires : Difficile d'ajouter notre petit commentaire : tout est dit dans ces portraits croisés de Laurence et d'Hélène ! On peut ajouter qu'elles sont un peu... magiciennes ? L'une,  de part ses croquis (que vous avez découvert à l'occasion du confinement), et l'autre, de part ses lectures d'albums pour enfants (beau voyage et joli partage lors des animations de Noël), nous embarquent dans leurs univers merveilleux. Voilà bien de "Drôles de Dames" !!